Information citoyenne et transparence administrative

Information citoyenne et transparence administrative

Pour favoriser la participation et l’implication citoyenne

La démocratie est une valeur fondamentale de notre société. Pour être exercée pleinement, le citoyen doit être informé des enjeux qui le concerne.

Nous devons utiliser efficacement les nouveaux médias de communication pour une interaction plus rapide et efficace avec les citoyens et usagers. Moderniser notre administration impose un accès simple et en tout temps à l’information.

Voici quelques exemples concrets d’améliorations que je propose comme publication sur le site internet de l’arrondissement, au moins une semaine avant le Conseil d’arrondissement qui en décidera:

  • Pour les ordres du jour, les communiquer dans un langage clair, pour que le lecteur en comprenne le contenu et les enjeux;
  • Pour les demandes de dérogations mineures, publier des informations additionnelles pour compléter les informations publiées de façon énigmatique dans les journaux locaux ;
  • Pour les demandes d’agrandissement ou de modification à l’apparence extérieure d’un bâtiment (PIIA),publier des rendus (dessins d’architecture détaillés) de l’apparence projetée et une comparaison avec photo de la situation actuelle, avec l’adresse civique, pour que tous comprennent les changements demandés, y compris les voisins;

De nombreuses autres améliorations doivent être apportées dans la communication de l’information par l’arrondissement d’Outremont, par exemple :

  • développer une politique d’ouverture en ligne des données publiques afin de publier les résultats financiers aux citoyens. Les citoyens doivent pouvoir consulter les budgets et suivre les dépenses au fur et à mesure de l’exercice financier par des rapports financiers standardisés et trimestriels.
  • diffuser rapidement l’information via un portail web unique si un cours de sport ou un événement est annulé.

De telles mesures de communication de l’information et de transparence encouragent la participation et l’implication citoyenne et redonnent confiance aux citoyens en leurs institutions démocratiques de proximité à Outremont.

Dynamiser les artères commerciales d’Outremont

Des mesures claires, concrètes et réalisables pour dynamiser les artères commerciales d’Outremont

Nous déplorons la fermeture de commerces à Outremont au cours des dernières années, alors que les artères commerciales sont des piliers de la vie de quartier que nous chérissons. Cette question est un axe prioritaire de ma campagne à la mairie d’Outremont.

Nos avenues commerciales demeureront commerciales.

Je m’engage à respecter intégralement la décision référendaire du 20 novembre 2016.

Il me tient à cœur que les artères commerciales deviennent des pôles d’attraction à travers l’organisation d’expositions temporaires, d’activités et d’animation. Je compte poursuivre les aménagements et embellissements entrepris par les comités de citoyens.

Je collaborerai avec Montréal pour réactiver le projet de réfection de l’avenue Van Horne avec la vision de conserver une large majorité des stationnements, favoriser l’accès aux commerces tout en améliorant l’expérience piétonne.

Une révision des règlements d’urbanisme s’impose, notamment d’affichage et de cafés-terrasses pour faciliter et accélérer la réalisation des projets des commerçants.

Je souhaite également réviser le zonage pour permettre des usages commerciaux présentement interdits, tels que bar et hôtel-boutique, afin d’accroître la fréquentation externe.

De tels changements seront précédés d’un dialogue ouvert et franc avec nos commerçants, leurs associations et nos citoyens.

En tant que candidat indépendant, ma première considération est l’intérêt des Outremontais(es).

Alexandre Lussier

Se présenter comme candidat indépendant, c’est une conviction !

Choisir d’être candidat indépendant à la mairie d’Outremont me permet de suivre ma conviction première quant au mandat : l’engagement citoyen sans compromis ! C’est pourquoi j’affirme que le seul et meilleur intérêt de tous les Outremontais(es) est ma première considération.

Libre de toute ligne de parti, n’étant pas redevable du soutien d’autres élus et n’ayant pas à rendre compte du financement d’une organisation politique, je collaborerai avec les autres élus du Conseil, choisis par les citoyens d’Outremont.

Les pouvoirs municipaux, c’est-à-dire les mairies d’arrondissement, ont besoin d’un gestionnaire, visionnaire, concepteur et réalisateur à la fois. Une personne du terrain sans attache autre qu’à son arrondissement, en l’occurrence Outremont et à ses résidents.

Avocat et citoyen déjà engagé dans la planification du territoire :

  • Comité consultatif d’urbanisme (CCU)
  • Comité Van Horme
  • Comité du Campus Outremont

Je suis prêt à négocier et à rallier la ville-centre de Montréal, non seulement par une argumentation structurée qui canalise ses interlocuteurs vers l’évidence même, mais aussi avec la connaissance du terrain et le soutien indéfectible des Outremontais pour leur gouvernance de proximité.

Être indépendant ne veut pas dire forcement être dans l’opposition mais au contraire, c’est pouvoir prendre des décisions exemptes de toute partisanerie.

Cette ligne de conduite ne peut être suivie par les candidats d’un parti à la mairie d’un arrondissement, qui doivent malgré tout s’aligner au programme de leur parti pan-montréalais sans en déroger, la digression étant peu crédible et devenant sans doute une part inventée du personnage.

Alors je vous réitère ma conviction profonde qu’être candidat indépendant de toute ligne partisane me permettra de mieux défendre les seuls intérêts des citoyens d’Outremont.

Alexandre Lussier

Sécurité à vélo

Le vélo est autant un sport, un mode de transport, qu’un loisir et un rite de passage pour les enfants. Je ressens encore la fierté paternelle vécue lorsque ma plus jeune de 4 ans a réussi à pédaler à 2 roues cet été et que mon grand de 9 ans a pédalé la côte Berri et complété son premier tour de l’Île.

Outremont possède des atouts majeurs pour la pratique sécuritaire et agréable du vélo par les jeunes et moins jeunes: le parc du Mont-Royal voisin, un projet de quartier en développement, son réseau de ruelles agréables et la limite de vitesse à 30 km/h dans ses avenues. La certification vélosympathique Bronze lui a été accordée pour plusieurs de ces raisons.

Mais des améliorations doivent être apportées à Outremont pour rendre nos avenues plus sécuritaires, afin de faciliter et encourager la pratique du vélo.

J’ai à cœur de faire respecter les limites de vitesse par une surveillance accrue du service de sécurité et par diverses mesures de mitigation, telles que des bollards, des dos d’ânes, des passages piétons surélevés, des panneaux indicateurs de vitesse, etc.

Aussi, comme la Commission de la capitale nationale le fait pour encourager le transport actif, je ferais fermer une boucle d’avenues d’Outremont à la circulation, d’une matinée à l’autre et pendant quelques heures, pour permettre aux cyclistes, coureurs, adeptes du patin à roues alignées et de la planche à roulettes d’y pratiquer leur sport et loisir. Quelle belle occasion ce serait pour se rencontrer!

Alexandre Lussier