Le vélo est autant un sport, un mode de transport, qu’un loisir et un rite de passage pour les enfants. Je ressens encore la fierté paternelle vécue lorsque ma plus jeune de 4 ans a réussi à pédaler à 2 roues cet été et que mon grand de 9 ans a pédalé la côte Berri et complété son premier tour de l’Île.

Outremont possède des atouts majeurs pour la pratique sécuritaire et agréable du vélo par les jeunes et moins jeunes: le parc du Mont-Royal voisin, un projet de quartier en développement, son réseau de ruelles agréables et la limite de vitesse à 30 km/h dans ses avenues. La certification vélosympathique Bronze lui a été accordée pour plusieurs de ces raisons.

Mais des améliorations doivent être apportées à Outremont pour rendre nos avenues plus sécuritaires, afin de faciliter et encourager la pratique du vélo.

J’ai à cœur de faire respecter les limites de vitesse par une surveillance accrue du service de sécurité et par diverses mesures de mitigation, telles que des bollards, des dos d’ânes, des passages piétons surélevés, des panneaux indicateurs de vitesse, etc.

Aussi, comme la Commission de la capitale nationale le fait pour encourager le transport actif, je ferais fermer une boucle d’avenues d’Outremont à la circulation, d’une matinée à l’autre et pendant quelques heures, pour permettre aux cyclistes, coureurs, adeptes du patin à roues alignées et de la planche à roulettes d’y pratiquer leur sport et loisir. Quelle belle occasion ce serait pour se rencontrer!

Alexandre Lussier